Connaissez-vous la roue des couleurs florale ? La couleur est l’un des éléments importants de toute décoration florale.

En agissant directement sur nos sens, elle renvoie à nos émotions, elle crée une ambiance ou communique un message. On sait également que la couleur affecte nos humeurs et nos émotions.

Il est donc logique de compter sur les couleurs dans nos compositions florales pour transmettre une signification ou harmoniser une atmosphère.

La nature nous offre une spectaculaire palette de couleurs – des tons les plus subtils, les plus harmonieux, aux nuances les plus éclatantes et intenses. Et les fleurs reflètent bien cette diversité.

En cela, le choix des couleurs est une démarche importante dans le processus de l’Art Floral si vous voulez que les couleurs que vous allez utiliser fonctionnent bien ensemble.

Cependant, il peut être déconcertant lorsqu’on débute de savoir comment associer les couleurs des fleurs. Les questions que l’on se pose : lesquelles fonctionnent ensemble ? combien de couleur utiliser ?

L’utilisation de la roue des couleurs florale aide à comprendre cette théorie des couleurs et les relations entre elles. Mais surtout, elle est un guide ludique pour créer dans un premier temps des arrangements floraux agréables à regarder. Et dans un deuxième temps, elle apprend à dépasser ces règles pour des créations plus personnalisées.

La roue des couleurs : principe à savoir

La roue des couleurs ou cercle chromatique est une organisation graphique des teintes sous forme de roue ou de cercle qui montre la relation entre les couleurs primaires, secondaires et tertiaires.

Elle a été élaborée en tout premier par Isaac Newton en 1666. Il utilise les 7 couleurs de l’arc-en-ciel en reliant le rouge au violet en passant par l’oranger, le jaune, le vert, le bleu et l’indigo.

Quelles couleurs composent une roue des couleurs ?

En effet, en combinant les trois couleurs primaires (le rouge/rouge magenta, le bleu/bleu cyan et le jaune), on obtient une multitude d’autres couleurs, teintes et nuances. Ces trois couleurs sont dites primaires parce qu’il est impossible de les reproduire avec les autres couleurs réunies.

Les couleurs secondaires sont un ensemble de couleurs qui sont produites en mélangeant en proportions égales deux couleurs primaires. Les couleurs secondaires sont au nombre de 3 : le violet (bleu cyan et rouge magenta), le vert (jaune et bleu cyan) et l’orange (rouge magenta et jaune).

Les couleurs tertiaires regroupent les couleurs obtenues en mélangeant une couleur primaire et secondaire ou deux couleurs secondaires. Les six couleurs tertiaires sont : jaune-orange : ocre, rouge-orange : vermillon, rouge-violet : pourpre, bleu-vert : turquoise, jaune-vert : vert chartreuse, bleu-violet : indigo.

On trouve donc 12 couleurs sur la roue de couleurs.

Notion de températures des couleurs

Les couleurs sont aussi appelées « couleurs chaudes » et « couleurs froides » selon leur effet sur notre humeur.

Les tons rouges sont classés dans une énergie dynamisante et les tons bleus plutôt dans une énergie apaisante.

En cela, les tons « chauds » tels que le jaune, l’orangé ou le rouge évoquent la joie, la fougue, le dynamisme. Ils font penser au soleil, au feu et à la chaleur.

Les teintes dites « froides », comme le vert ou le bleu, inspirent plus un climat de sérénité, de calme. Elles ont des propriétés considérées comme apaisantes qui nous font penser à l’eau et au ciel.

Quelques enseignements

roue des couleurs

La roue des couleurs nous montre également les rapports entre les différents coloris selon s’ils sont proches, côte à côte ou face à face.

Alors, voici ce que nous pouvons observer :

Les couleurs primaires sont situées à égale distance. Nous avons vu qu’elles sont la pierre angulaire de la roue, et mélangées avec des dosages différents, elles créent tous les autres coloris.

Chaque couleur se décline en plusieurs tons (du plus clair au plus foncé), ce qui crée de l’harmonie. En jouant avec les dosages, on obtient des assemblages aux couleurs chaudes ou froides, intenses ou pastels.

Nous allons voir les règles infaillibles pour associer les couleurs des fleurs et réaliser des assemblages gagnants.

Le langage des couleurs

Mais, j’aimerais vous poser la question suivante : savez-vous ce que chaque couleur signifie?

De l’amour à la sympathie en passant par les félicitations, les fleurs et leurs couleurs symbolisent la plupart du temps des émotions. La liaison des deux communiquent un message.

Bien que ce langage est évolué au fil du temps, comprendre et savoir la signification de la couleur des fleurs de votre bouquet peuvent vous aider à envoyer le bon message.

Et croyez-moi, cela n’est pas désuet. Mon expérience de fleuriste m’a appris que les codes sont toujours là.

Alors, jetons ensemble un coup d’œil à la signification de la couleur des fleurs.

Afin de vous aider à décrypter ce langage floral des couleurs,  j’ai préparé à votre intention un document PDF à télécharger. Je vous l’offre.

fleur et couleur

L’harmonie des couleurs dans la conception florale

Des palettes de couleurs à notre convenance

Dans la théorie, toutes les couleurs peuvent être associées, mais certaines combinaisons fonctionnent mieux que d’autres. Alors, il s’agit avant tout de créer des palettes de couleurs élégantes et équilibrées.

Les couleurs qui se côtoient sur la roue se marient bien ensemble car elles contiennent des éléments des couleurs primaires qui les encadrent. Par exemple, le violet, situé entre le rouge et les bleu s’associe parfaitement avec ces deux couleurs.

Les couleurs proches ou situées côte à côte, comme les roses et violets, forment une combinaison visuellement agréable lorsqu’on les mélange. Nous sommes dans le style analogique.

Nous pouvons opter pour la palette des couleurs triadique.  Il s’agit d’associer des couleurs opposées, ou des couleurs complémentaires, qui situées face à face, interagissent avec force et se mettent en valeur mutuellement. En les mariant, on souligne ainsi leur éclat et amène un visuel percutant.

Ou bien choisir le style monochromatique en utilisant les couleurs monochromes. Il permet de tirer parti des multiples nuances et tons de la teinte choisie.

Comme les tons clairs donnent une impression de légèreté et de douceur tandis que les teintes plus foncées rendent l’ensemble plus intense, plus éclatant.

 L’art de mêler les couleurs

Le principe est de se limiter à trois ou quatre couleurs harmonieuses et deux couleurs complémentaires ; un assemblage de fleurs surchargé en couleurs peut diminuer le plaisir visuel car l’œil ne sait plus où se poser.

Une même variété de fleurs assemblée en une masse unie peut faire une plus forte impression qu’un contraste de teintes.

Il faut aussi penser que les feuillages, avec leurs multiples textures et subtilités des teintes vertes, aident aussi à harmoniser les différentes couleurs.

Réfléchissez également à l’emplacement auquel vous destinez vos fleurs. Choisissez des couleurs assorties à la pièce qu’elles vont décorer pour produire le meilleur effet possible. Pensez également à la couleur de votre vase.

Après, tout est question de goût, de sensibilité à certaines couleurs ou de la saison !

Car, c’est souvent la saison qui détermine les coloris les plus présents dans la nature. Á l’automne, les couleurs chaudes réchaufferont vos compositions ; au printemps, les couleurs pastels un peu froides seront à l’honneur dans vos bouquets.

Et le blanc

Il est plutôt conseillé d’utiliser les fleurs blanches avec parcimonie dans les décorations car le blanc peut dominer ou ternir certaines couleurs.

Préférez l’association de fleurs couleur crème, qui, alliées à du feuillage forment un mélange plus doux et plus riche.

Par contre, utilisez les fleurs blanches seules ou associées à du feuillage vert se suffisent à elles-mêmes en donnant de superbes bouquets très éclatants.

Au milieu de couleurs harmonieuses comme le bleu, le violet et le vert, les fleurs blanches peuvent prendre un éclat chatoyant.

En conclusion, cette approche des couleurs avec la roue des couleurs n’est qu’un début.  Au fera mesure de votre avancement, vous vous sentirez de plus en plus à l’aise. Vous commencerez à voir ce qui fonctionne ou pas.

Vous découvrirez également comment les tiges, les feuilles, les bourgeons, les fleurs viennent enrichir toute en subtilité cette roue des couleurs florale.

Alors, laissez-vous porter par cette approche intemporelle de la couleur.

Avant de nous quitter, avez-vous téléchargé le PDF qui vous donne tous mes conseils sur le langage des couleurs comme MESSAGER DE VOS SENTIMENTS.

 Fleur et couleur